Impression 3D sur textile

Nous avons fait des tests avec du tissu type jaconas en fibres naturelles et le fil LAYBRICK, puis le PLA.

DSC_1559DSC_1570

Le principe est de lancer l’impression, de la mettre en pause en cours de route, positionner un tissu suffisamment ajouré et qui ne risque pas de fondre, puis de relancer afin que le tissus soit pris en sandwich dans le volume imprimé.

Au moment de la pause du tissu il faut remonter très légèrement le plateau d’impression pour que l’impression se refonde bien avec la couche du dessous. L’idéal serait d’avoir une pince pour ça car la vis arrière n’est pas très accessible. Pensez à replacer le plateau en fin d’impression.

Sur nos essais le fil laybrick fonctionnait mieux (avec pour réglages une température d’impression à 180 et température de plateau à 40). Plus le volume est lourd plus il impacte sur la souplesse et le tombé du tissu, en deçà de 5 ou 6 mm d’épaisseur ça ne vaut pas vraiment le coup.